Histoire locale

Les collections sont présentées dans la salle dite « des fondateurs », parce qu’elle est la salle d’origine du Musée, et contiennent principalement :

- L’apothicairerie de l’ancien hôpital :
133 pots en faïence de Nevers du XVIIIème S. (piluliers, pots à onguent ou à canon, chevrettes), boites en chêne à patine façon bronze contenant les ingrédients solides (végétaux, minéraux, animaux...), quatre pots de monstre ou à thériaque (mélange secret de plus de 60 ingrédients à base de 3 catégories : minérales (pierre, pigments...), végétales (racines, épices, aromates...) et animales (serpents, araignées), et des mortiers en bronze du XVIème S.

- Les portraits de personnages clés :
Georges Goutaudier, fondateur de l’hôpital, François Ginet-Donaty et Jean-Baptiste Derost, les fondateurs du Musée ; Irène Popard, créatrice d’une méthode de gymnastique rythmique au rayonnement international ; les bustes de Joseph Berchoux, poète du XVIIIème siècle, inventeur du terme « gastronomie » et du Marquis de Vichy, par la marquise d’Arcy ; le somptueux pastel de Mme Durel par Charles-Henri Léandre (1862-1934).

- Les œuvres de quelques artistes locaux :
François-Etienne Captier, Octave Lafay, François Ginet-Donati, la marquise d’Arcy.

- Les panoramiques de papier peint
imprimés à la planche (jusqu’à 2 000 planches gravées pour un décor) de la manufacture Joseph Dufour (1797 – 1827) représentant les « Vues d’Italie », installés à l’hôtel Jacquet du Chailloux devenu l’Hôtel de Ville. Un des créateurs les plus talentueux de papiers peints panoramiques destinés à recouvrir tous les murs d’une pièce, permettant ainsi d’évoquer de façon beaucoup moins onéreuse que les tapisseries et soieries, la nature, les voyages, les paysages exotiques. L’édition originale de notre papier peint a été réalisée en 1820-24, avec des motifs inspirés de gravures du peintre Constant Bourgeois : « Recueil des rues et fabriques pittoresques d’Italie » dessinées d’après nature.
X